La production d’électricité

Le vent, source d’électricité             

Dès l’Antiquité, le vent est perçu comme une ressource naturelle fondamentale.

Jusqu’au 20ème siècle, les Hommes en exploitent d’ailleurs la force, par l’intermédiaire des moulins, afin de moudre les céréales ou de pomper l’eau.


Bernard Gagnon

A partir du 16ème siècle, l’électricité devient également une énergie indispensable à la vie humaine.

En 1888, l’ingénieur Charles BRUSH, qui parvient à produire de l’électricité à partir d’un moulin en bois, met au point la première éolienne. Cependant, cette éolienne, constituée de 144 pales qui tournent très lentement, ne produit pas suffisamment d’électricité. Cette innovation ne fut donc qu’une expérience isolée. Il faudra attendre les années 1990 pour que les éoliennes connaissent un véritable essor.


Première éolienne, 1888, Charles BRUSH

Exemple d’éolienne actuelle

Les autres sources d’électricité

Au début du 20ème siècle, l’utilisation du charbon, du pétrole et de l’uranium est en pleine expansion.

Jusqu’aux années 1970, la production électrique est d’ailleurs essentiellement basée sur les énergies thermiques à combustible fossile et sur l’énergie nucléaire.

Cependant, les chocs pétroliers des années 1970 nécessitent de diversifier la production électrique. En conséquence, le recours à de nouvelles sources d’énergies, issues de ressources renouvelables, est alors envisagé. Les plus connues sont le vent, le soleil et l’eau.

Le mix électrique

L’ensemble des sources qui viennent d’être citées (le vent, l’eau, le bois…) sont utilisées pour produire l’électricité. Cette combinaison des sources d’électricité constitue le « mix électrique » ou « mix énergétique ».

A l’heure actuelle, la production électrique française découle en grande partie de l’énergie nucléaire.

Afin de préserver l’environnement et de garantir la stabilité de la production électrique, la France souhaite avoir de plus en plus recours aux énergies renouvelables.

Le 27 novembre 2018, lors de la présentation des grandes orientations de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, Emmanuel Macron a d’ailleurs déclaré que l’objectif de la France, à l’horizon 2030, est d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix électrique et notamment de  tripler la production du parc éolien terrestre.

(Dossier de presse – Novembre 2018. Stratégie française pour l’énergie et le climat – Présentation de la programmation pluriannuelle de l’énergie et de la stratégie nationale bas carbone. Ministère de la Transition Écologique et Solidaire).

L’électricité verte

Depuis le début des années 2000, les installations de production d’électricité issues de ressources renouvelables se sont multipliées sur le territoire français.

A l’heure actuelle, l’eau et le vent sont deux sources d’énergie électrique verte qui font l’objet d’importantes innovations sur la façade maritime. Pour exploiter les ressources en vent, des éoliennes sont installées à la surface de l’eau. De plus, grâce à l’implantation d’hydroliennes, les courants marins sont également utilisés pour produire de l’électricité.